La syndication de contenu

1. Le problème et la solution

1.1. De l'info que vous allez chercher...

En tant que média, Internet a cet avantage énorme de mettre à disposition de tous des sites ultra-spécialisés pour tous les goûts (richesse sans équivalent sur les autres médias compte tenu du bas coût d'édition sur internet) afin que chacun puisse suivre au plus près ce qui l'intéresse réellement au travers des sites adéquats. Mais cette utilisation tellement évidente d'Internet est éminemment problématique s'il implique d'aller régulièrement faire un tour sur tous les sites « surveillés ».

Le résultat évident est que l'usager s'en tient à un nombre réduit de sites relativement généralistes, un véritable gachis puisqu'on râte ainsi l'essentiel de la richesse d'internet.

1.2. ...à l'info qui vient à vous

Mais aujourd'hui, de plus en plus de sites proposent un ou des fils de syndication. Un fil de syndication est un fichier, interprétable directement par un programme, donnant la liste des dernières nouveautés du site. Pour chacune, on y trouve le titre et l'URL qui donne accès à l'information sur le site, on y trouve souvement également une courte description de l'information, et parfois l'intégralité du contenu concerné.

Pour exploiter cette facilité, il suffit d'utiliser un aggrégateur de niouze, en lui indiquant les différents fils de syndication que vous désirez surveiller, et l'aggrégateur peut alors afficher dans une vue unique s'il y a des nouveautés sur un ou plusieurs sites, et quels sont ces nouveautés.

Ce mécanisme présente trois avantages :

  • On sait instantanément s'il y a du neuf ou pas, quels sites sont concernés par les nouveautés, et le tout avec un accès direct à ces nouveautés, d'où un gain de temps :
  • Il est alors possible de surveiller bien plus de sites de cette manière (tout en conservant une grande partie du gain de temps), et donc il y a plus d'informations collectées
  • Les sites spécialisés ont le défaut de leur avantage : ils couvrent mieux un domaine, mais ce domaine n'est pas très vaste. Mais grâce au point précédent, le nombre est un bien moindre problème, il est alors possible de se construire une pléiade de sites adaptée à nos besoins, et l'information collectées colle de plus près à nos besoins informationnels. C'est la revanche des sites spécialisés face au sites généralistes à faible valeur informationnelle ajoutée.
  • Note : la newsletter semble a priori s'attaquer au même problème, mais pas de manière aussi complète et satisfaisante que la syndication.

    2. Les différents formats de fils de syndication

    Le fil de syndication est un fichier comme nous l'avons déjà indiqué. Il existe plusieurs formats actuellement activement utilisés. Il peut être utile de les connaître, pour l'éditeur lors du choix du format de son fil de syndication, et pour le lecteur si un site donné propose plusieurs formats différents. Dans vos pérégrination, vous tomberez sur les formats sont RSS 0.91 (et suivants), RSS 1.0, RSS 2.0, Atom 0.3 et Atom 1.0. En remarque préalable, il est à noter que RSS 2.0 n'est pas l'évolution de RSS 1.0, mais plutôt un concurrent.

    3. En pratique

    3.1. Dénicher les fils de syndication

    Pour syndiquer des fils, encore faut-il en connaître. De plus en plus de sites mettent en avant cette possibilité, il suffit de chercher sur la page d'accueil, dans le menu et en pied de page si cela est signalé, par une icône (avec le mot XML, RSS, RDF ou atom), ou par un mot ou une phrase (syndicate, syndication, feed, xml) . Il est à noter que des navigateurs comme firefox ou konqueror font apparaître une petite icône en bas à droite quand ils détectent que la page affichée propose un fichier rss, il suffit alors de cliquer sur cette icône pour ajouter directement le fil à l'aggrégation (firefox lui-même dans le premier cas via ses marque-pages dynamiques, akregator dans le deuxième).

    Cependant, certains sites proposent un fil de syndication sans signaler son existence ! On peut parfois trouver trace de son existence dans le source de la page, entre les balises HEAD. Également, tous les sites tournant sous SPIP mettent à disposition un fichier backend.php, qui est un fil de syndication, même si de nombreux webmestres ne sont pas au courant...

    Enfin, peut-être que vos sites habituels se refusent à proposer un fil de syndication (pour vous obliger à vous payer toutes les pubs entre la page d'accueil et la page voulue par exemple), pour trouver un site équivalent plus conciliant, sachez qu'il existe des annuaires de fils de syndication.

    3.2. Les aggrégateurs

    On trouve maintenant des aggrégateurs pour tous les goûts. Vous en trouverez un premier choix parmi les logiciels libres sur framasoft ici. Notons également que Thunderbird intégre un aggrégateur, et que Firefox supporte les fichiers rss via ses marque-pages dynamiques. Enfin, ajoutons un aggrégateur web : www.rss4you.com. Ce dernier est particulièrement utile en complément de votre aggrégateur habituel pour un usage hors de chez vous (votre liste de fils de syndication est facilement importable et exportable d'un aggrégateur à l'autre grâce au format opml).

    3.3. Proposer un fil de syndication

    Si vous voulez proposer un fil de syndication de votre blog, il est fort probable que cela est déjà fait, sinon vous n'avez qu'à activer cette fonction. Pour les sites plus traditionnel, voici un lien pour faire du RSS 1.0, et un autre pour faire du atom 1.0.

    Conclusion

    On prend vite goût à la syndication, à tel point qu'il est à prévoir qu'à l'avenir, ne pas proposer de fil de syndication sera de plus en plus handicapant pour un site. Quant à linfolibre, notre éminent webmestre Bruno et moi-même avons fait en sorte de mettre à votre disposition un fil de syndication au format Atom 1.0.

    On notera également que le principe de la syndication peut être exploité pour d'autres formats que les textes écrits, ainsi nous voyons apparaître des fils de syndication de fichiers musicaux, c'est ce qu'on appelle la podiffusion (ou podcasting en anglais), mais c'est une autre histoire.

    idoric (dernière mise à jour sur le fond : 2006-04-19)


    Dernière mise à jour : 06/02/2010 à 17:36

    Valid XHTML 1.1! Valid CSS! [Valid Atom 1.0]
    L'infolibre : Auteurs et licence